Marseille est l'une des rares et sans doute même la seule métropole européenne, à voir les portes de son métro fermer avant 23 heures en semaine. Une anomalie qui sera réparée grâce à "Marseille Provence 2013", qui devrait attirer plus de dix millions de visiteurs dans la cité phocéenne. Le métro sera donc ouvert, à partir d'avril jusqu'à 1 heure du matin, 7 jours sur 7.

Outre le métro, le réseau de bus sera renforcé en soirée passant de 15 à 23 véhicules. De nouvelles lignes seront créées pour faciliter notamment la desserte de la gare SNCF, de la gare routière et de la gare maritime internationale, ainsi que les principaux lieux culturels, comme la Belle de Mai, le Fort Saint-Jean, l'esplanade du J4 (MUCEM, Villa Méditerranée), le Musée Regards de Provence, le Hangar "J1", le Silo, le futur Théâtre de la Minoterie etc.


Métro, bus et bateaux

D'autres lignes existantes seront modifiées et le service de transport des personnes à mobilité réduite "Mobimétropole", jusque-là réservé aux seuls habitants de la communauté urbaine, sera étendu aux usagers venant de l'extérieur. Une navette électrique fera le tour du vieux port du Mucem jusqu’au Pharo, toutes les 12 minutes, tous les jours, de 10h à 20h.

Le transport maritime ne sera pas oublié puisque dès mars 2013, la navette Vieux-Port vers Pointe-Rouge reprendra du service toutes les heures à partir de 7h et, en avril, une nouvelle navette Vieux Port/Estaque sera lancée toutes les heures à partir de 7h30.
Un nouveau titre de transport intermodal, couvrant les transports du département des Bouches du Rhône, sera créé. Il permettra de circuler sur l'ensemble des lignes urbaines et interurbaines. Coût des toute ces mesures : 10 millions d'euros financé par Marseille Provence Métropole.

 

Robert Viennet