Ne pas injurier l'avenir

Les élus messins rêvaient également d’un véhicule 100% électrique mais la technologie de "biberonnage aux arrêts" (1) est encore au stade expérimental. Pour ne pas injurier un avenir sans doute proche, l’infrastructure actuelle de la ligne a été pensée pour accueillir à terme ce type de technologie.

Mettis est un projet de deux lignes de BHNS en site propre intégral de 23 km dont 5,6 km en tronc commun, et 37 stations. La ligne A (12,5 km) reliera Woippy au nord de l'agglomération à Borny à l'ouest. La ligne B (10,94 km) partira de la cité universitaire à l'est, pour rejoindre la technopole au sud-est dans une premier temps, puis le futur CHR de Mercy.

Coût total du projet, 170 millions d'euros (valeur 2010). Les travaux de déviations de réseau sont achevés et les travaux sur la voie débuteront dès mai 2011. La fréquentation attendue est de 25 000 voyageurs par jour lors de sa mise en service, 36 000 à terme. Mise en service est prévue pour septembre 2013.

 Robert Viennet

(1) Dans les systèmes de biberonnage, testés actuellement par tous les constructeurs de trams comme de bus, le véhicule recharge ses batteries (supercondensateurs) en 20 secondes aux arrêts, ce qui lui offre suffisamment d’autonomie pour aller à l’arrêt suivant ou il recharge à nouveau.